Le Coca-Cola, un alicament ?

Le Coca-Cola, un alicament ?

 

En recherchant des informations sur le Coca-Cola, nous nous sommes rendues compte que beaucoup d’internautes vantaient les mérites thérapeutiques de cette boisson.


"C’est à la base un médicament."

"Lorsque nous souffrons d’une gastroentérite, il faut boire du Coca-Cola, même les médecins le recommandent."


Nous nous sommes donc interrogées sur la pertinence des ces informations et nous avons abouti aux conclusions suivantes :

Le Coca-Cola était effectivement, au début de sa création, un médicament et qui contenait de la cocaine non présente de nos jours. Après s’être informées sur cette drogue, nous avons constaté que l’un des effets ressentis, lors de l’ingestion de cette substance, était l’indifférence à la douleur, à la fatigue et à la faim.

Cet élément garantissait donc effectivement à cette époque la disparition des douleurs.

 

Il est vrai qu’aujourd’hui certains médecins recommandent le Coca-Cola lors d’une gastroentérite. En effet, cette boisson est plus efficace que l’eau  au niveau de la réhydratation étant très sucrée et possédant un pH assez bas. De plus, elle posséderait des propriétés  anti-vomitives très recherchées lors d’une gastroentérite, notamment grâce à la caféine.

Le Coca-Cola aide donc à mieux supporter les symptômes de cette maladie mais ne contribue, en aucun cas, à sa guérison.

 

Pour conclure, le Coca Cola possède en effet des propriétés thérapeutiques, mais il est faux de croire qu’il est aussi efficace qu’un médicament.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site