Les effets du sucre

Les effets du sucre


Nous savions que le sucre était l'un des composants essentiels du Coca-Cola, mais nous ignorions en quelle quantité il y était présent. Nous avons alors réalisé une expérience de notre invention, afin de répondre à nos interrogations. 

Le but de cette expérience est donc de mesurer approximativement la quantité de sucre dans le Coca-Cola.

 

Matériel :   -  une balance

                 -  un récipient pour mesurer le volume de Coca-Cola

                 -  du Coca-Cola classique

                 -  une casserole

                 -  un réchaud

 

Protocole :   -  Peser la casserole avant de faire l'expérience (notre casserole pesait 340g).

                   -  Mesurer 120ml de Coca-Cola et le verser dans la casserole.

                   -  Faire chauffer le Coca-Cola jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'eau.

                   -  Peser à nouveau la casserole et en déduire sa masse initiale pour trouver la masse du caramel formé.

 

Résultats :

Au bout de 10 min, nous avons obtenu du caramel. Nous avons pesé la casserole et trouvé une masse de 354g. Il y a donc approximativement 14g de sucre dans 120ml de Coca-Cola, soit l'équivalent d'un peu moins de 3 carrés de sucre. Ce n'est juste, biensûr, qu'une approximation: des erreurs de mesures ont pu etre effectuées, et les extraits de vegétaux présents dans la boisson pourraient, d'autre part, contribuer à la formation du "caramel".

Expérience Coca-Cola classique

 

Suite à cette expérience, nous avons voulu connaître l'impact que pouvait avoir une telle quantité de sucre sur la santé. Après plusieurs recherches à la bibliothèque, au CDI, et sur internet, nous avons trouvé des chiffres inquiétants sur l'obésité.

Nous avons remarqué que l'obésité touchait particulièrement les américains, gros consommateurs de Coca-Cola : plus de 80% des américains et la moitié des moins de 15 ans consomment régulièrement des boissons sucrées. L'obésité infantile a été multipliée par 2 en 5 ans. A 8 ans, un enfant américain sur 10 est obèse. (d'après Bien nourrir les enfants de la génération soda par Rachelle Frély).

 

Consommation annuelle de Coca-Cola dans le monde en 2002

 

En effet, cette boisson est à l'origine de nombreux surpoids et de cas de diabète (notamment de type 2). Le diabète étant une partie du programme de première S, nous avons jugé peu utile de développer ce sujet. De même, pour l'obésité, sujet récurrent et peu original. Nous résumerons donc cette partie par un schéma explicatif :

Une alimentation trop riche en sucre, entraîne une surproduction d'insuline par les cellules B, un stockage trop important de glucose sous forme de glycogène, et donc à long terme une obésité et un diabète de type 2, si l'individu possède des gènes de prédisposition.

 

En revanche, nous avons trouvé plus pertinent de développer la partie concernant l'effet du sucre sur les dents.

Dans le but d'étayer notre site et afin de varier nos sources, nous sommes allées interroger un spécialiste : Serge Guetta, docteur en chirurgie dentaire et orthodentiste.

Nous lui avons tout d'abord demandé en quoi le Coca-Cola favorisait-il l'apparition de caries, c'est à dire comment et par quels acteurs, puis ce qu'était le phénomène de déminéralisation, un terme que nous avons souvent rencontré mais dont le sens nous était inconnu.

Ensuite, par les questions "Est-il vrai qu'il ne faut pas se brosser les dents tout de suite après avoir bu du Coca-Cola ?" et "L'acide phosphorique peut il avoir une action sur les dents ?"', nous avons essayé de vérifier la vraisemblabilité de certaines affirmations que nous avions pu lire dans certains sites internet (cf. sources).

Enfin, nous avons demandé si le Coca Light et le Coca Zéro avaient eux aussi une action sur le plan dentaire.

 

Interview dentiste

 

Conclusion :

Le Coca-Cola est dangereux pour les dents car il contient un taux important de saccharose, un des aliments des plus cariogènes. Il favorise la  formation de la plaque dentaire et provoque un phénomène de déminéralisation (c'est a dire la destruction de l'email).

L'acide phosphorique, malgré les idées recues, possède un effet négligeable sur le plan dentaire, bien que son association au saccharose puisse favoriser l'action de ce sucre.

Il n'a pas été prouvé a ce jour que les boissons édulcorées (nous expliquerons ce terme dans la partie suivante) jouaient un role dans l'apparition des caries, mais les spécialistes restent persuadés de l'implication de ces boissons dans le phénomène de déminéralisation. Un manque d'études serieuses a ce sujet empêche la confirmation de leur hypothese.

La plaque dentaire, formée par le sucre, attaque l'émail et provoque à long terme une carie, comme l'illustre le schéma suivant :

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site