Acidité du Coca-Cola

Test d'acidité du Coca-Cola


Sur les conseils de notre professeur de Sciences de la Vie et de la Terre, nous avons réalisé une petite expérience.


Protocole

Introduire une pièce de monnaie sale dans un verre de Coca-Cola de manière à ce qu’elle soit complètement immergée.

Observer l’état de la pièce toutes les heures.

 

Nous avons réalisé cette expérience avec du Coca-Cola classique, du Coca-Cola Light, du Coca-Cola Zéro et de l’eau minérale, simultanément, en utilisant des pièces de monnaie identiques et pour une même quantité de boisson.

 

  

Pièces utilisées lors de l'expérience                                              Boissons utilisées lors de l’expérience

 

Résultats

Après 1 heure…

dans du Coca-Cola classique, la pièce de monnaie est plutôt bien décapée et sa bordure l’est complètement.

dans du Coca-Cola Light, la pièce est très bien décapée dans l’ensemble et sa bordure l’est complètement.

dans du Coca-Cola Zéro, la pièce est assez bien décapée et sa bordure l’est complètement.

dans de l’eau minérale, la pièce est toujours aussi sale.

 

Résultats observables au bout d'une heure d'expérience :

   

                                                                                                Bordure d’une pièce de Coca-Cola classique

 

 

Après 2 heures...

dans du Coca-Cola classique, la pièce de monnaie est presque complètement décapée avec encore de petits résidus.

dans du Coca-Cola Light, la pièce est complètement décapée.

dans du Coca-Cola Zéro, la pièce est bien décapée mais un peu moins que les deux précédentes.

dans de l’eau minérale, la pièce est toujours aussi sale.

 

 

Résultats observables au bout de 2 heures d’expérience:

 

 

Conclusion

Le Coca Cola classique et ses dérivés sont capables de décaper une pièce de monnaie en seulement deux heures.

Le Coca Cola Light est le plus performant, suivi du Coca-Cola classique et du Coca-Cola Zéro.

Ces boissons semblent donc être très acides.

 

 

Nous avons alors voulu vérifier cette hypothèse par un test au pH-mètre.

 

Matériel :   - du Coca-Cola classique, Light, Zéro et du Pepsi

                  - 1 pH-mètre

                  - 2 solutions tampons pour étalonner le pH-mètre

                  - eau distillée

                  - du papier pour sécher l'électrode

                  - 5 béchers

 

Protocole :   - Verser les différents colas dans leurs béchers respectifs.

                    - Rincer à l'eau distillée l'électrode du ph mètre, puis l'essuyer avec du papier absorbant.

                    - Plonger la sonde dans une solution pH7. Attendre la stabilisation de la mesure. Ajuster le pH-mètre jusqu'à lire 7 sur le pH-mètre :

 

                    - Rincer la sonde avec de l'eau distillée et la plonger dans une solution ph4. Attendre la stabilisation de la mesure et ajuster le ph-mètre jusqu'à lire 4 sur le ph-mètre. Le pH-mètre est alors prêt :

 

                     - Rincer à l'eau distillée et sécher avec du papier absorbant avant chaque mesure. Procéder à chaque mesure en trempant la sonde dans chaque solution.

 

 

Résultats :

Coca-Cola Zéro : pH de 2,8 :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Coca-Cola classique : pH de 2,4 :

Coca-Cola Light : pH de 2,4 :

Pepsi : pH de 2,3 :

 

Conclusion

En comparant le pH du citron (2,3) à ces résultats, nous pouvons en déduire que ces boissons sont très acides, en particulier le Pepsi qui a le plus bas pH. L'hypothèse émise suite à notre première expérience (avec les pièces de monnaies) est donc vérifiée.

 

Nous avons alors poussé nos investigations, dans le but d'identifier le composant responsable de cette acidité.

L'étude de la liste des ingrédients figurant sur l'étiquette d'une bouteille de Coca-Cola, nous a permis de constater la présence d'acide  phosphorique dans cette boisson.

Etiquette Coca-Cola Light

 

L'acide phosphorique est un  acide minéral obtenu par traitement du minerai de phosphate ou par combustion  du phosphore. Des recherches plus ciblées nous ont révélé que l'acide phosphorique a été utilisé par Coca Cola pour deux raisons principales. La première est d'ordre financier : très facile à se procurer, cet acide est bon marché. La seconde, en lien direct avec notre objet de recherche, est d'ordre gustative: ses propriétés acidifiantes plaisent au consommateur, comme l'a attesté le sondage que nous avons effectué (cf. "une boisson attrayante").

Le Coca-Cola tire donc bien son acidité de l'acide phosphorique.

Formule de l'acide phosphorique

 

Nous nous sommes alors interrogées sur l'effet que pouvait avoir ce puissant acide sur la santé.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×