Conclusion

Pour conclure...

 

Le Coca-Cola est une boisson qui attire pour sa fraîcheur, son goût sucré et son acidité.

Notre enquête, basée sur différents sondages et diverses recherches documentaires, n'a permis d'identifier qu'un effet positif au Coca-Cola (la réhydratation en cas de gastroanthérite) contre plusieurs effets négatifs.

Tout d'abord, certains de ses composants ont des effets nocifs sur la santé.

Ainsi, la caféine qu'il contient pourrait entraîner une addiction. 

Il est de même pour le sucre, également responsable de la formation de caries, d'obésité et même de diabète de type 2.

De plus, l'aspartame, édulcorant présent dans les boissons light, est nocif pour les personnes souffrant de phénylcétonurie. Les édulcorants sont également soupçonnés d'être cancérigènes et d'être mis en cause dans le problème de l'épileptie, mais rien n'est prouvé.

L'acide phosphorique quand à lui conduirait à la détérioration des os.

Enfin, le Coca-Cola a un impact environnemental qui n'est pas négligeable.

Cependant, ces informations sont à nuancer. Nous rappelons que peu d'études fiables ont été menées jusqu'à aujourd'hui, notamment en ce qui concerne la dépendance au sucre. De plus, seule une surconsommation de cette boisson peut provoquer les effets négatifs cités précédemment.

Boire un verre de Coca-Cola de temps en temps n'est pas dangereux pour la santé, le tout est donc d'en consommer avec modération ! 

En terme de perspective de recherche, il serait intéressant d'élargir notre enquête à d'autres sodas, le Coca-Cola n'en étant qu'un exemple.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site